Quels sont les critères qui déterminent le taux d'intérêt de votre prêt personnel en Suisse ?


Crédit privé - Lica

Obtenir un prêt personnel de la part d’une banque ou d’un autre organisme de crédit, c’est bien. Mais profiter d’un taux d’intérêt très avantageux, c’est mieux ! Vous serez étonné de voir à quel point les taux d’intérêts, pour un crédit du même type et du même montant, peuvent varier d’un client à un autre. Comment expliquer ces écarts ? Comment les banques déterminent-elles les taux d’intérêt pour chaque client ? Comment obtenir des taux d’intérêt intéressants ? Dans cet article dédié, vous trouverez des réponses à toutes ces questions.


Existent-ils des limites aux taux d’intérêt appliqués par les banques ?


Un crédit personnel est une source d’endettement pour les ménages. Afin de les protéger du surendettement, la loi sur le crédit à la consommation (LCC) impose des limites aux taux d’intérêt appliqués par les banques et par toutes les institutions de crédits aux particuliers. Il s’agit du taux d’usure. Défini par le Conseil fédéral, il délimite des plafonds aux intérêts qu’une banque peut tirer d’un crédit accordé à un particulier ou aux associations. Aujourd’hui, en Suisse, le taux d’usure est fixé à 12%.

Le taux d’usure change tous les trimestres. Le non-respect de ce taux d’usure est considéré comme un abus et expose à des sanctions pénales. Notez toutefois que ce taux établit uniquement des plafonds. Pour tous les prêts à taux variables, chaque institution de crédit est donc libre d’établir les taux d’intérêt. Elle veillera uniquement à ne pas dépasser les taux d’intérêt maximaux imposés par la loi.


La solvabilité : le premier critère de choix


La solvabilité est le premier critère pris en compte par les banques et les institutions de crédits dans la détermination du taux d’intérêt. Elle exprime votre capacité à rembourser un prêt. De nombreux facteurs sont considérés pour déterminer votre solvabilité. Le montant de vos revenus ou encore votre taux d’endettement en font notamment partie. Idéalement, votre taux d’endettement ne devrait pas dépasser les 33 % de vos revenus. Il est calculé à partir du montant de vos revenus et de celui de toutes vos charges régulières. Au-delà de ce plafond, votre solvabilité peut être remise en question.


Si vous souhaitez obtenir des taux d’intérêt intéressants, il est donc vivement conseillé d’avoir une bonne solvabilité. Cela débute par une bonne gestion de vos finances et des entrées d’argent régulières et suffisantes. Inversement, si votre solvabilité est faible, la banque prendra plus de risques en vous accordant un crédit. Elle va donc compenser ces risques par l’application d’un taux d’intérêt plus élevé.


Les antécédents en matière de crédit : un facteur décisif


Toutes les informations concernant les crédits et le financement aux particuliers sont répertoriés dans une base de données appelée ZEK. Les banques se réfèrent à cette base de données avant d’accorder un crédit à leurs clients, mais aussi avant de définir les taux d’intérêt. Vos antécédents financiers comptent ! Les difficultés à rembourser vos anciens prêts et les litiges avec vos anciennes banques peuvent encourager les banques à appliquer des taux d’intérêt élevés. En revanche, si vous avez toujours remboursé vos prêts correctement et n'avez enregistré aucun retard dans le règlement des mensualités, vos chances de décrocher des taux avantageux seront plus nombreuses.


Le type de prêt : une grande influence sur les taux d’intérêt


Les taux d’intérêt appliqués par les banques varient également en fonction des types de prêts. Ceux appliqués à aux petits crédits à la consommation seront plus importants que les taux d’intérêt appliqués sur un financement privé. Il en est de même pour les découverts bancaires qui sont également classés parmi les prêts personnels. À titre d’exemple, il est possible que vous deviez plus de 10% d’intérêt pour une carte de crédit souscrit pour financer l’achat d’appareils électroménagers puisqu’il s’agit d’un crédit à la consommation.


Le montant et la durée de remboursement : des facteurs à considérer avec attention


En plus du type de crédit, le montant et l’échéance de remboursement figurent également parmi les critères de détermination des taux d’intérêt. Vous pouvez profiter de taux d’intérêt moins élevés si vous empruntez des sommes importantes à rembourser dans de courts délais. Plus l’échéance s’étale sur une longue durée importante, plus le taux d’intérêt sera élevé. Les banques estiment que les prêts à long terme présentent plus de risques. Voilà pourquoi elles appliquent des taux d’intérêt plus élevés si la durée de remboursement est longue.


Un prêt à court terme est plus intéressant en termes de taux d’intérêt. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le montant des mensualités est plus élevé pour ce type de crédits. Votre taux d’endettement risque donc d’augmenter pendant le délai de remboursement. Un crédit à court terme est donc conseillé si vous disposez de capacités de remboursement élevées. Dans le cas contraire, optez pour un crédit à long terme qui vous fera profiter de mensualités moins importantes.


L’établissement financier : un facteur déterminant pour le taux d’intérêt


Toutes les banques et les établissements financiers n’appliquent pas les mêmes taux d’intérêt. À titre d’exemple, pour un même prêt personnel, une banque peut proposer un taux de crédit de 9% contre 6% pour une autre banque spécialisée dans les crédits à la consommation. Cela s’explique par le fait que les tarifs appliqués ne sont pas les mêmes. Certains établissements taxent les conseils ou encore les frais administratifs liés au crédit par manque d’expertise dans ce domaine. D’autres prennent en compte uniquement le montant de la somme empruntée et quelques frais de gestion ce qui les rendent plus avantageuses.


Vous pouvez très bien jouer sur cette différence de tarification pour faire baisser les taux d’intérêt de vos crédits. Pour cela, comparez les offres proposées par plusieurs établissements financiers. Optez alors pour celle qui s’avère plus avantageuse au niveau des taux d’intérêt, mais aussi des modalités de remboursement. Une fois le financement accepté, ne manquez pas vos échéances de remboursement car ils seront enregistrés auprès de la ZEK. Ils seront alors consultés par les banques lorsque vous contracterez d’autres crédits dans l’avenir et vous risquerez de vous voir refuser votre prêt.


Le manque d’expérience : le dernier critère surprenant !


Et oui, certaines banques souhaitent connaître l’expérience de paiement d’un futur client. Si celui-ci n’a jamais eu de financement privé ou de crédit à la consommation ses données seront donc inexistantes dans la base de donnée de la ZEK et il se pourrait qu’un taux plus élevé soit appliqué par manque d’information. Paradoxal, pourtant dans certains cas, il vaut mieux déjà avoir déjà eu un financement pour obtenir de bonnes conditions et un taux d’intérêts bas.

Et lica dans tout ça…


Nous sommes un prestataire neutre et indépendant à votre service pour vous orienter sur la meilleure solution ! Nous consultons vos données et nous nous assurons ensuite de vous trouver la meilleure solution possible pour votre financement. Comme nos services sont 100% digitaux, vous bénéficier dans tous les cas des meilleures conditions du marché grâce à notre système de cashback. Oui, vous avez bien lu… chez Lica vous recevez du cash en plus de votre financement ! Sans plus attendre, faites votre demande sans engagement et profitez au plus vite de votre financement pour réaliser vos projets.

Posts récents

Voir tout